Welcome to Bukkit France

Inscrivez-vous maintenant pour profiter d'un accès total à tout le contenu offert par la meilleur communauté Bukkit française ! Une fois inscrit et connecté, vous pourrez contribuez à la communauté en postant vos propres sujets et questions ou en répondant à ceux existants. Vous pourrez aussi customiser votre profil, recevoir des points de réputations, communiquer avec les autres membres via le chat, et plus encore! 

  • Annonces

    • Pskyco

      Bukkit France passe sous Discord !   20/02/2016

      Bukkit France est désormais passé sur Discord, au revoir donc notre vieux Teamspeak ! Téléchargez le client et venez nous rejoindre sur notre salon en suivant les instructions suivantes.
      M-à-j du 25/02/2017 : Désormais, seuls les comptes actifs sur le forum se verront donner l'accès au Discord, ce dernier n'est pas une plateforme d'aide de la même manière que le chat.

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'minecraft'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Groupe


Discord


Deviantart


Facebook


GitHub


Minecraft


Mail


Site Web


Skype


Steam


Tumblr


Twitter


Youtube


AIM


Bukkitorg


Centres d'intérêt


Google+


Google Talk


Yahoo

139 résultats trouvés

  1. Créer son propre launcher perso de zéro   Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International . Tout partage implique que vous citiez l'auteur original.   \!/ CE TUTORIEL REQUIRE DES CONNAISSANCE EN JAVA POUR FAIRE VOTRE PROPRE INTERFACE SI VOUS NE L'AVEZ PAS APPRIS, DIRECTION OPEN CLASSROOM \!/   -[iNTRODUCTION]-   CE TUTORIEL N'EST PLUS A JOUR, IL FAUT SUIVRE LES TUTORIAUX VIDEOS ICI :  http://www.bukkit.fr/topic/18202-videos-forgevanilla-%E2%88%9E-cr%C3%A9er-son-propre-launcher-perso-de-z%C3%A9ro/   Salut tout le monde ! Voila un tutoriel qui va être surement fort utile a la communauté, un tutoriel pour créer a partir de rien, son launcher Minecraft personnalisé, pour toute version, et avec compatibilité forge. Ce tutoriel regroupe en fait trois librairies crées de zéro par moi-même ! - OpenAuth pour l'authentification, par Moi-Même - S-Update pour la mise a jour, par Moi-Même - OpenLauncherLib pour le lancement du jeu et un peu l'authentification, par Moi-Même   -[sOMMAIRE]- 1] Préparation 2] Création d'une fenêtre de base simple 3] Authentification (OpenAuth) 4] Mise à jour (S-Update) A] Partie Java B] Partie Cloud (Les packs pré-faits sont ici !) C] La Progress Bar 5] Lancement du jeu (OpenLauncherLib) 6] Features en plus A] Créer un bootstrap simple et rapide B] Créer son pack avec n'importe quelle version forge/vanilla C] Sauvegarder le pseudo du joueur D] Faire en sorte de pouvoir bouger la fenêtre en cliquant dessus 7] Exporter son launcher A] En .JAR B] En .EXE C] En .APP     1] Préparation Dans cette partie nous allons préparer le projet avec les librairies et tous le tralala... Voilà, c'est la fin de ce tutoriel, merci de l'avoir lu ! N'hésitez pas à créer un sujet dans la partie support si vous avez un problème, je me ferais un plaisir d'y repondre !
  2. Bonjour, Dans ce tutoriel, je vais vous apprendre à accéder à votre serveur minecraft (localhost) depuis l'extérieur. L'avantage de ce tutoriel, c'est qu'il n'est en aucun cas nécessaire pour vos utilisateurs/joueurs/proches d'installer un programme comme hamachi. Il suffit simplement de minecraft . Installation & Préparation : Comme le titre l'indique, nous allons utiliser ngrok qui va nous permettre de créer des tunnels. 1. Rendez-vous donc sur le site officiel et télécharger la version de ngrok compatible avec votre OS : https://ngrok.com/download 2. Inscrivez-vous, puis connectez-vous sur le site pour avoir un "Tunnel Authtoken" (/!\ obligatoire pour pouvoir utiliser ngrok /!\) 3. Ouvrez le programme ngrok précédemment téléchargé (cela vous ouvrira un cmd sur windows), puis rentrez cette commande :   ngrok authtoken <VOTRE_AUTHTOKEN><VOTRE_AUTHTOKEN> est trouvable dans l'espace membre du site sous l'onglet "Main" IMAGE : 4. Voilà, votre authtoken est normalement enregistré et vous pouvez vous servir de ngrok. Ouvrir un tunnel TCP (minecraft) : 1. Si vous aviez fermé ngrok, réouvrez-le et tapez cette commande dans le cmd :   ngrok tcp <PORT_DE_VOTRE_SERVEUR_MINECRAFT><PORT_DE_VOTRE_SERVEUR_MINECRAFT> est à remplacé par le port de votre serveur minecraft (logique ). Par défaut : 25565 Le résultat devrait ressembler à : On peut donc accéder à mon serveur minecraft depuis l'adresse : 0.tcp.ngrok.io:39183 Conclusion : /!\ ATTENTION : Si vous exécuté la commande "CTRL + C" dans le cmd, votre tunnel TCP vers votre serveur minecraft sera immédiatement fermé ! /!\ Il est possible de personnaliser l'adresse d'accès à votre serveur en achetant un plan premium directement sur le site ngrok : https://ngrok.com/product PS : Il est tout à fait possible de créer d'autres tunnels comme par exemple un accès vers serveur web local (wamp, uwamp, etc.) et plus encore ! Je vous remercie d'avoir lu ce tutoriel & n'hésitez pas à me poser des questions si besoin est ! Cordialement, Tanki
  3. I) Présentation   Hey ! Bienvenue dans la seconde partie du tutoriel Créer un terrain pour Minecraft ! A la fin de cette partie, vous aurez un terrain nu utilisable sur Minecraft. Encore une fois, je n'aborderai pas toutes les fonctionnalités de World Painter, mais seulement celles dont nous avons besoin pour ce tutoriel. Il y aura un second tutoriel sur World Painter entièrement consacré aux biomes qui sera publié bientôt. Si vous n'avez pas lu la première partie de ce tutoriel sur la création d'un terrain grâce à World Machine, c'est par ici !   II) Téléchargement   World Painter est un logiciel gratuit et open source téléchargeable librement ici.   /!\ World Painter nécessite dorénavant Java 8 pour fonctionner.     Ce tutoriel sera rédigé avec la dernière version lors de l'écriture, c'est à dire la 2.2.4.     III) Terraforming     A ) Présentation de l'interface   L'interface de World Painter ne comporte pas de difficulté particulière, tout est écrit dessus, mais dans les grandes lignes voici à quoi correspond chaque partie : L'encadré n°1 en rouge, encore une fois le menu où vous pourrez sauvegarder, créer un nouveau fichier, activer la vue 3D... avec en dessous les raccourcis des principales fonctions : Nouveau fichier, Ouvrir, Sauvegarder, Exporter, Paramètres du terrain, etc. L'encadré n°2 en orange, la barre d'outils où vous sélectionnerez divers modificateurs de terrain. Les encadrés n°3 en vert, où vous choisirez les différents paramètres des modificateurs de terrain (pour faire simple, la peinture à gauche et le pinceau à droite). L'encadré n°4 en bleu, l'espace de travail vous permet de visualiser en vue du dessus votre monde en temps réel.     Je vous conseille d'activer la vue 3D qui permet de mieux visualiser les modifications du terrain, et de mieux doser les effets. Pour cela, allez dans l'onglet , puis cliquez sur , ou appuyez tout simplement sur CTRL + 3.   B ) Importation du terrain   Le logiciel est prêt à l'emploi, on peut donc commencer et importer le terrain. Pour ça aller dans , puis cliquez sur et , ou faites simplement CTRL + M Vous avez maintenant devant vous la fenêtre qui va nous permettre de choisir notre height map et choisir les paramètres d'importation.   Afin d'obtenir une taille correcte, je multiplie par 2 la taille grâce à ce paramètre : . (avec une heightmap ayant une résolution supérieure à 1024px, je vous conseille de laisser cette option à 100% afin d'avoir un meilleur rendu.) Ensuite, il faut supprimer tout ce qui ce trouve dans  et ne garder que . Décochez aussi .   C ) Terraformation   Après avoir validé vos paramètres, vous devriez voir un monde dans votre espace de travail.   Nous allons principalement nous servir de l'outil Global Operations  afin de nous faciliter la tâche. Commençons par enlever la neige au sommet. Cliquez sur , et cochez simplement . Faites ensuite le réglage suivant pour que le paysage soit un peu plus réaliste et agréable à l’œil : Cela aura pour effet de remplacer tous les blocs qui sont sur une pente de plus de 60° en pierre. Selon l'effet désiré, vous pouvez bien entendu essayer de changer le type de bloc ou le degré minimum de la pente.   Ensuite, utilisons l'outil de création de plages de World Painter : Libre à vous de supprimer ou d'agrandir les plages manuellement (ou de ne mettre aucune plage). Pour modifier les plages, sélectionnez l'outil pour peindre, puis le brush , et le terrain . Je vous conseille aussi de mettre l'intensité à 100% et de ne pas peindre les blocs de roche :      Maintenant c'est très simple, clic gauche pour ajouter une plage, clic droit pour en supprimer une.     Vous ne voulez pas d'îles verdoyantes mais plutôt d'un archipel gelé ? Rien de plus simple ! Tout est permis, et tout ça très simplement ! Pourquoi pas faire ressembler vos îles à un biome canyon, il suffit de faire varier la couleur de l'argile en fonction de la pente, ou bien en fonction de l'altitude. Un peu de terraforming, et vous pourrez remplacer l'eau par un canyon en faisant varier l'altitude grâce à cet outil .   Cette partie est terminée, le prochain tutoriel sera consacré aux biomes, notamment les biomes customs, afin d'obtenir un monde 100% personnalisé !         Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.  
  4. Utiliser NMS avec Gradle.

    Hey ! Avant de vous donner cette astuce, j'aimerais créditer DeltaEvo car c'est lui qui m'a fais découvrir ce moyen.   Prérequis Savoir utiliser Gradle.   Intégration des repositories dans Gradle Gradle permet d'utiliser bien plus qu'un simple repository Maven, il permet d'utiliser des repos d'autres sortes comme ceux Ivy, on va justement utiliser celui-ci ! Nous utiliserons le site tcpr.ca qui permet de télécharger Spigot/Paperspigot/Bukkit/CraftBukkit/etc.. malgré le DMCA; bien mais le site n'a pas de repository ou autre, nous allons justement le transformé pour notre besoin. Tout d'abord dans Gradle, quand on veut utiliser Ivy, on peut définir un pattern, c'est ce que nous allons faire ! Dans la section de déclaration des URL pour les dépendances nous allons déclarer un repository de cette façon: ivy { url "http://www.tcpr.ca/files/" // Ici nous allons définir le pattern à utiliser. } Bien cela fonctionne comme normalement sauf pour cette partie où nous définissons le pattern à suivre: layout 'pattern', { // On définit le pattern artifact '[module]/[module]-[revision].[ext]' // Exemple d'URL: http://tcpr.ca/files/spigot/spigot-1.10.2-R0.1-SNAPSHOT-latest.jar // spigot est le module // 1.10.2-R0.1-SNAPSHOT-latest est la révision // et le jar c'est l'extension ! } Bien ! Maintenant que vous avez déclaré où cherchez les dépendances, libre à vous de choisir la version que vous voulez après ! Exemple: compile 'org.spigotmc.1.10.2:spigot:1.10.2-R0.1-SNAPSHOT-latest:1.10.2' Pour la dernière version de Spigot. Cela s'applique tout aussi bien pour PaperSpigot et autre.. Et pour Maven ? Désolée mais je ne connais aucun moyen pour utiliser cette méthode dans Maven...   Pas compris ce qu'était Maven/Gradle/Ivy ? Ivy: https://fr.wikipedia.org/wiki/Apache_Ivy Gradle: https://fr.wikipedia.org/wiki/Gradle Maven: https://fr.wikipedia.org/wiki/Apache_Maven   ~w67clement
  5. Et bien bonjour tous le monde, aujourd'hui je vais vous faire un petit tutoriel pour vous montrez comment créer un serveur Minecraft   Ce tutoriel est destiné au débutant, Il ne contiendra aucun aspect technique ou très peu. Ce tutoriel sera adapté en vidéo un moment après la publication de ce que vous lisez actuellement. Ce tutoriel utilisera plus l'interface graphique que les commandes.   Les prérequis   Un/Une Raspberry pi 3 ou alors les modèles inférieure doivent être overcloacké  Le système d'exploitation Raspbian  Java installé sur le/la Raspberry Pi   Définition Raspberry pi => Le/La Raspberry Pi est un petit ordinateur qui contient juste la carte-mère et de quoi la brancher à un écran, un clavier, une souris,.. Rasbian => C'est un système d'exploitation conçu pour le/la Raspberry Pi    La création du serveur   Pour commencer, Ouvrez le répertoire Home, Faîtes clique droit et créer un nouveau fichier, Sans espace, j'utiliserais le nom MCServer   Maintenant vous devez trouvez un .jar pour créer le serveur Vanilla: https://mcversions.net/ Pour télécharger un .jar bukkit ou spigot, vous devez le compiler vous-même en cliquant ici en suivant les instructions   Actuce: Si vous avez déjà un serveur chez un hébergeur, je vous conseil de "piquer" le .jar avec un accès FTP. l'avantage vient du fait que si vous arrivez à vous connecter au serveur hebergé, alors vous pourrez au vôtre (Ou alors s'il y a un problème, vous serrez sûr qu'il vient pas d'un problème de version)   Une fois que vous avez votre .jar déplacé le dans votre dossier que vous aviez créé. Et voilà, le serveur est prêt à être démarré  Pour le lancer, ouvrez le terminal et faîtes:   Puis:   Xmx et Xms représente la mémoire RAM que vous donnez au serveur, vous pouvez l'augmenter ou la diminuer, mais je vous conseil de mettre 1024 partout   Connexion   Pour vous connectez,   Si vous êtes sur le même réseau local que le/la Raspberry Si vous n'êtes pas sur le même réseaux: Le prochain tutoriel sera sur comment lancer votre serveur automatiquement
  6. RocketBuilder

    Version 0.1.0.5

    83 téléchargements

    En développement / Beta ouverte   Qu'est-ce que c'est?   RocketBuider est un créateur de launcher Minecraft entièrement personnalisé. Créez votre propre launcher, que ce soit pour un usage personnel ou pour la distribution, le tout sans aucune ligne de code à écrire! RocketBuilder repousse les possibilités que proposent les outils déjà existants! Créez vous-même vos composants et placez-les comme vous le souhaitez sur votre launcher! Créez sans limites, passez-vous des bordures de fenêtre et produisez un launcher unique et au design travaillé! RocketBuilder vous permet de créer un launcher aussi bien pour le Vanilla que pour les mods! Précisez-lui l'adresse à laquelle il devra télécharger le dossier Minecraft modifié et il s'occupera du reste! Vous pouvez même ajouter une barre de progression du téléchargement! RocketBuilder, c'est aussi un éditeur au design agréable et pensé pour ne pas fatiguer vos mirettes pendant votre session créative! Menu ouvrant, couleurs sombres et fondus sont au rendez-vous! Pour ceux qui n'aiment pas lire, je vous invite à jeter un œil à cette vidéo:     Comment ça marche?   Créez et personnalisez vos composants un par un, de A à Z. Choisissez la police du texte, sa couleur et sa taille! Oubliez les problèmes de compatibilité! RocketBuilder s'occupe d'inclure la police dans le résultat final! Comme ça, aucun risque que les utilisateurs ne voient pas votre texte!   Créez des boutons avec ou sans images, toujours avec la personnalisation du texte! Définissez les images qui s'affichent lors du survol ou de la sortie de la souris, du clic et du relâchement! Vous pouvez également inclure une icône à côté du texte!   Dites à vos composants ce qu'ils doivent faire! Créez des actions à effectuer par vos composants! Choisissez parmi un large panel d'actions prédéfinies et personnalisables! Vous pouvez également programmer des suites d'actions! Par exemple, vous voulez que le jeu se lance et que le launcher se ferme en même temps, créez deux actions et couplez-les dans une troisième!   Positionnez vos composants dans différents panneaux afin d'obtenir la disposition que vous souhaitez! Couplez plusieurs panneaux pour créer un affichage varié et une disposition parfaite! De nombreuses options sont disponibles! Vous pouvez afficher des pages web, définir la couleur de fond du panneau ou même choisir une image de fond!     Paramétrez votre lanceur! Définissez sa taille, son titre et bien plus! Ajouter une musique de fond et définissez des icônes personnalisées pour votre launcher!     Pour finir, si vous avez des difficultés ou juste besoin d'astuces en tout genre à propos de la création de votre lanceur, n'hésitez pas à jeter un œil à la section "Aide et tutoriels"!       Pour couronner le tout, RocketBuilder sauvegarde votre travail à intervalles régulières ou lors de certaines de vos actions avec l'interface!       Et comment se passe l'export?   Ne vous souciez de rien, RocketBuilder s'en occupe! Cliquez simplement sur "Exporter" et patientez. Le résultat sera un fichier exécutable que n'importe qui pourra lancer! à condition que ce dernier aie Java installé sur son ordinateur!   Très bien! On commence quand?   Le projet est actuellement en développement. Cela prend beaucoup de temps. Le logiciel est cependant disponible en Alpha ouverte! Cela signifie qu'il n'est pas encore pleinement fonctionnel et que vous rencontrerez peut-être quelques bugs, mais l'essentiel est là! Je suis ouvert à toute suggestion et je vous invite à me signaler toutes les difficultés et bugs que vous pourrez éventuellement rencontrer dans l'utilisation du logiciel. Je vous invite également à partager des captures d'écran de vos créations et à me les envoyer afin que je puisse les exposer ici-même!   Dernière chose: fallait il le préciser, ce merveilleux outil est entièrement GRATUIT!   Qu'attendez-vous pour télécharger le logiciel dès maintenant?   Lancez le jar fourni pour télécharger le logiciel, le processus est automatisé et le logiciel sera téléchargé dans le même dossier que celui dans lequel vous avez lancé l'utilitaire de téléchargement.      
  7.   I) Présentation   Hey ! Bienvenue dans ce tutoriel consacré à World Machine ! A la fin, vous serez capable de créer en quelques clics un terrain réaliste ! J'ai l'intention d'être le plus bref possible, tout en fournissant les informations nécessaire à la bonne compréhension de ce tutoriel. Je n'aborderai donc pas toutes les possibilités de World Machine, mais simplement de ce nous avons besoin pour mener à bien la création d'un terrain sur Minecraft.   II) Téléchargement   World Machine est un logiciel qui coûte la modique somme de 99$ pour l'édition standard ou 249$ pour l'édition professionnelle. Fort heureusement pour nous, une version gratuite existe, et elle est illimitée dans le temps ! Vous n'aurez par contre pas le droit d'utiliser tout terrain produit sur World Machine dans un projet commercial, ou de vendre vos créations issues de World Machine. De plus, la résolution de votre heightmap sera limité à 513 pixels². Pour la télécharger, rendez-vous ici !   Pour information je possède la version professionnelle 2.3.6.3, cependant cela ne changera rien pour vous dans ce cours, l'interface est identique.   III) Terraforming A ) Présentation de l'interface   Après avoir lancé le logiciel, vous devriez tomber sur cette page : L'encadré n°1 en rouge, le traditionnel menu où vous pourrez sauvegarder, créer un nouveau fichier, choisir votre vue... avec en dessous les raccourcis des principales fonctions : Nouveau fichier, Ouvrir, Sauvegarder, Sauvegarder sous, Paramètres du terrain, etc. L'encadré n°2 en orange, la barre d'outils où vous sélectionnerez divers modificateurs de terrain. L'encadré n°3 en vert, où vous aurez une prévisualisation de votre terrain, les réglages de l'eau et l'arborescence où vont se trouver tous vos modificateurs de terrain. L'encadré n°4 en bleu, l'espace de travail, servira à organiser vos modificateurs (de la même manière que les blueprints sous Unreal Engine ou Unity) ou encore à prévisualiser votre monde en 2D ou 3D.   B ) Organisation et paramètres   Je vous conseille de vous organiser en 3 colonnes afin d'avoir un espace de travail propre. Cela n'aura aucune influence sur le résultat, mais votre travail sera facilité. Cliquez ensuite sur cette icône  afin d'ouvrir les paramètres du terrain. Vous devriez avoir cette fenêtre qui s'ouvre :   Je vous conseille de faire les réglages suivants afin de s'adapter aux contraintes d'un monde minecraftien :   C ) Création du terrain Maintenant que tout est prêt pour travailler, commençons ! Tout d'abord, double-cliquez sur le module . Je vous conseille de modifier tous les paramètres afin de constater par vous même les modifications engendrées, car nous nous occuperons surtout des paramètres "Feature Scale", qui fait varier la taille de votre terrain (de la taille de rochers, jusqu'à la taille de continents), et "Basic Parameters", plus précisément dans "Style", où je vous conseillerai de mettre "Ridged". Tout dépend du résultat voulu, c'est pourquoi je vous laisse essayer diverses compositions de paramètres ! Personnellement, j'opte pour ces paramètres :   N'oubliez pas de sauvegarder votre projet grâce au raccourci CTRL + S !   Faites ensuite glisser-déposer un Layout Generator que vous trouverez dans l'onglet de la barre d'outils. Reliez le au masque ("Mask Input") de "Advanced Perlin"   Double-cliquez dessus et une nouvelle fenêtre va apparaître : la "Layout View" vous permettra d'éditer vos aisément. Laissez ensuite libre court à vos imagination : vous voulez des montagnes à perte de vue ? Faites un immense carré, et le tour est jouer. Vous voulez des îles, comme moi ? Dessinez des petites îles à l'aide des outils polygone et cercle.   Je vous conseille de faire un clique gauche sur notre et d'appuyer sur F, afin de bloquer la vue sur celui-ci ; la prévisualisation de vos travaux sera plus parlante, comme je le montre dans ce screen :   Voici ce que j'ai fait : On voit tout de suite que ça prend forme !   Avant de passer au filtre, créons un dernier , faites donc un copier-coller de celui que nous avons déjà, ou faites un glisser-déposer de l'icône qui se situe dans l'onglet . Il faut quelque chose de très "rugueux", mais allez-y doucement quand même. Je vous conseille ces réglages :   D ) Filtres Maintenant qu'on a notre terrain, il faut l'adoucir, le rendre plus réel. Commençons déjà par le filtre , présent par défaut. Double-cliquez dessus, et comme souvent, les réglages par défaut ne nous conviennent pas ; essayez différents réglages afin de voir ce qui vous plaît le plus. Une nouvelle fois, voici mes réglages : Reliez maintenant   au "Mask Input" de .   NB : les "Mask Input" se trouvent toujours en bas à gauche du module, et elles sont toujours violettes.   Maintenant passez à la vue 3D (appuyez sur F8), et vous pouvez comparer votre terrain avec et sans le module . Vous observez maintenant que les pentes de votre terrain forment maintenant une sorte d'escalier, comme s'il s'agissait de rizières.   Bon, c'est bien tout ça, mais c'est pas très naturel. Pour y remédier, nous allons tout simplement faire 2 choses : ajouter de l'érosion et un macro. Commençons par l'érosion. Appuyez sur F5 pour revenir à la vue de départ, puis allez dans l'onglet de votre barre d'outils et faites un glisser-déposer de l'icône "Erosion". Reliez la sortie de à l'entrée de . Vous devriez obtenir ceci :   Passons une nouvelle fois aux réglages, cette fois pour le module d'érosion. Et encore une fois, je vous conseille d'essayer différentes combinaisons de réglages afin d'obtenir ce que vous souhaitez. Voici mes réglages, mais il n'y a pas de bonne ou de mauvaise méthode : vous pouvez aussi choisir de ne pas trop estomper les terrasses faites précédemment, le preset "Good with Terraces" vous conviendra peut-être. Pour rendre tout ceci encore plus détaillé, vous pouvez faire glisser-déposer un , qui se situe dans l'onglet  avec l'icône  dans la barre d'outils. Reliez le module au comme cela :     Paramétrez le afin qu'il soustraie de la matière, tout en restant très très léger, c'est censé être du détail, pas un canyon.   Quelque chose qui n'est pas du tout obligatoire, juste pour le plaisir des yeux, le macro Coastal Overlay. C'est simplement des textures, mais vous verrez qu'on tentera de s'en rapprocher sous World Painter dans le prochain tutoriel ! Pour l'installation c'est facile, glissez le macro dans le dossier approprié de World Machine, normalement dans Documents\WorldMachine\World Machine Documents\Macros ou Documents\World Machine Documents\Macros (j'ai fait un dossier World Machine, comme ça je peux y ranger tous mes projets).   Pour observer le résultat, il vous suffit d'aller dans l'onglet de votre barre d'outils, cliquez sur l'icône macro et sélectionnez Coastal_Overlay. Configurez le macro comme vous le souhaitez, afin que le rendu vous plaise. Voici mes réglages : E ) Sortie Tant qu'on y est, allez dans l'onglet et sélectionnez le module "Overlay View" , que vous déposerez dans le colonne "Output" bien entendu. Vous pouvez aussi la déposer dans la colonne "Terrain Creation", ce n'est pas mon espace de travail après tout   Reliez le tout comme il le faut au , et reliez le à la deuxième entée du module . Vous devriez obtenir ceci : Sélectionnez le module , et appuyez sur la touche F8. Cliquez ensuite sur ! Vous pouvez maintenant contempler votre travail Pour exporter votre terrain, rien de plus simple : double-cliquez sur , puis cliquez sur . Et voilà, nous arrivons à la fin de ce tutoriel ! Dans le prochain tutoriel, nous verrons comment importer la heightmap dans World Painter, ainsi que plein d'autres choses cool pour embellir notre terrain !     Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.  
  8. Mise à jour - PREVIEW 2.2         Virus Scan du launcher: https://virustotal.com/fr/file/7094ba5267ba7551a44e67464d4655e6e25ce34d631af6f466006c322acf6bb6/analysis/1461012097/   Virus scan de l'application: https://www.virustotal.com/fr/file/6aff894ae5ad981d403afe84a325acd7507c9e446f54080d71c56819ae3c9442/analysis/         Téléchargements:   /!\ Ce launcher est aussi une preview, mais il fonctionnera aussi avec les futurs versions /!\   L'ancien launcher de MineServ 2 sur windows est toujours utilisé.   Site internet: http://mineserv2.foxunity.fr/   Si vous rencontrez des bugs, veuillez les envoyer ici
  9. WEBCrafted - Le CMS Minecraft

    Version 0.7.7

    8 543 téléchargements

    Le CMS Minecraft ! 1.Gné un CMkwa ? En effet WEBCrafted est ce qu'on appel un CMS, il est développé par Rellynn et designé par moi-même, un CMS est un outil permettant la gestion de site web, de la création de news à la gestion des pages il vous donnera accès à une édition complète du contenu du site. Notre objectif est d'orienter ce concept en direction des administrateurs de serveur Minecraft. Le but sera d'offrir un maximum de possibilité facilitant la vie des administrateurs et l'utilisation du site par les joueurs, le tout dans une interface simple et précise. 2.Les fonctionnalités WEB Crafted vous permettra entre autres de : Gérer votre serveur depuis un panel intégré au site Créer une boutique en ligne adapter au design de votre site Créer des news et gérer des commentaires Un forum parfaitement intégré au site Et beaucoup plus encore ... 3.L'avancement du projet Pour l'instant nous en sommes encore aux prémices du projet, voici une checklist de ce que nous avons fait et de ce qui reste à faire : [OK] Installation facile [OK] Système de connexion sécurisée [OK] Panel [OK] Partie publique [OK] Site officiel [OK] Plugin bukkit [OK] Boutique ------------------- A FAIRE ----------------------- - Forums - ... 4.L'équipe Nous sommes deux : Rellynn (que vous connaissez surement) code tout ce qui est PHP, jQuery, MySQL ... Et moi même abclive je m'occupe du graphisme et du HTML/CSS en partie. Nous espérons que ce projet vous plaira, n'hésitez pas à poster vos commentaires & suggestions, nous posterons régulièrement à propos de l'avancée du projet ! 5.Installation Déziper le dossier et l'envoyer sur votre FTP Créez une base de donnée MySQL Vous rendre à l'adresse suivante : http://votresite.fr/dossierdewebcrafted/ Lisez-les instructions et remplissez bien les champs A la fin de l'installation pour vous rendre sur le panel admin rentrez http://votresite.fr/dossierdewebcrafted/admin 6.Support Rendez-vous sur notre topic de support : http://www.bukkit.fr/index.php?/topic/3069-web-crafted-le-cms-minecraft/ 7.Licence WEBCrafted de webcrafted.org est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 3.0 France. Fondé(e) sur une œuvre à webcrafted.org Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à webcrafted.org
  10.     En développement / Beta ouverte     Qu'est-ce que c'est?   RocketBuider est un créateur de launcher Minecraft entièrement personnalisé. Créez votre propre launcher, que ce soit pour un usage personnel ou pour la distribution, le tout sans aucune ligne de code à écrire! RocketBuilder repousse les possibilités que proposent les outils déjà existants! Créez vous-même vos composants et placez-les comme vous le souhaitez sur votre launcher! Créez sans limites, passez-vous des bordures de fenêtre et produisez un launcher unique et au design travaillé! RocketBuilder vous permet de créer un launcher aussi bien pour le Vanilla que pour les mods! Précisez-lui l'adresse à laquelle il devra télécharger le dossier Minecraft modifié et il s'occupera du reste! Vous pouvez même ajouter une barre de progression du téléchargement! RocketBuilder, c'est aussi un éditeur au design agréable et pensé pour ne pas fatiguer vos mirettes pendant votre session créative! Menu ouvrant, couleurs sombres et fondus sont au rendez-vous! Pour ceux qui n'aiment pas lire, je vous invite à jeter un œil à cette vidéo:     Comment ça marche?   Créez et personnalisez vos composants un par un, de A à Z. Choisissez la police du texte, sa couleur et sa taille!   Créez des boutons avec ou sans images, toujours avec la personnalisation du texte! Définissez les images qui s'affichent lors du survol ou de la sortie de la souris, du clic et du relâchement! Vous pouvez également inclure une icône à côté du texte!   Dites à vos composants ce qu'ils doivent faire! Créez des actions à effectuer par vos composants! Choisissez parmi un large panel d'actions prédéfinies et personnalisables! Vous pouvez également programmer des suites d'actions! Par exemple, vous voulez que le jeu se lance et que le launcher se ferme en même temps, créez deux actions et couplez-les dans une troisième!   Positionnez vos composants dans différents panneaux afin d'obtenir la disposition que vous souhaitez! Couplez plusieurs panneaux pour créer un affichage varié et une disposition parfaite! De nombreuses options sont disponibles! Vous pouvez afficher des pages web, définir la couleur de fond du panneau ou même choisir une image de fond!     Paramétrez votre lanceur! Définissez sa taille, son titre et bien plus! Ajouter une musique de fond et définissez des icônes personnalisées pour votre launcher!     Pour finir, si vous avez des difficultés ou juste besoin d'astuces en tout genre à propos de la création de votre lanceur, n'hésitez pas à jeter un œil à la section "Aide et tutoriels"!       Pour couronner le tout, RocketBuilder sauvegarde votre travail à intervalles régulières ou lors de certaines de vos actions avec l'interface!       Et comment se passe l'export?   Ne vous souciez de rien, RocketBuilder s'en occupe! Cliquez simplement sur "Exporter" et patientez. Le résultat sera un fichier exécutable que n'importe qui pourra lancer! à condition que ce dernier aie Java installé sur son ordinateur!   Très bien! On commence quand?   Le projet est actuellement en développement. Cela prend beaucoup de temps. Le logiciel est cependant disponible en Alpha ouverte! Cela signifie qu'il n'est pas encore pleinement fonctionnel et que vous rencontrerez peut-être quelques bugs, mais l'essentiel est là!   Je suis ouvert à toute suggestion et je vous invite à me signaler toutes les difficultés et bugs que vous pourrez éventuellement rencontrer dans l'utilisation du logiciel. Je vous invite également à partager des captures d'écran de vos créations et à me les envoyer afin que je puisse les exposer ici-même!   Dernière chose: fallait il le préciser, ce merveilleux outil est entièrement GRATUIT!   Qu'attendez-vous pour télécharger le logiciel dès maintenant?         Suivez l'actualité du logiciel sur Facebook!
  11. EDIT : version 1.0.0.2 en ligne Pour ceux qui possèdent déjà iDev :   Pour installer cette mise à jour il vous suffit de lancer iDev , un menu va s'ouvrir et cliquer sur oui   Ceux qui n'ont pas iDev :   -Téléchargez le setup -Ouvrez le et cliquez sur "continuer" -Attender la fin du chargement et voilà , iDev se trouve sur votre bureau #Changelog 1.0.0.3 :   -Fix du menu joueurs en ligne -Fix de la form "reporter un bug" -Fix de l'erreur "Null exception"   #Changelog 1.0.0.2 :   -fix de petits bug récurrent -fix de la page "Reporter un bug" -Ajout du menu "Joueurs en ligne" (cette fonctionnalité est en bêta et nécessite d'être travaillée) Petit screenshot de cette fonction :     #Changelog 1.0.0.1   -Fix de bug   #Changelog 1.0.0.0   -Release initiale   I.Présentation :   Bonjour à tous/toute , aujourd'hui j'ai enfin fini un projet sur lequel je travaille assez longtemps qui se nomme iDev. iDev permet de créer des serveur minecraft sous bukkit , de les gérer via une interface moderne et épurée.   2.Fonctionnalités :   -Création de serveur bukkit -Importation de serveur bukkit -Choix et ajout de plugin par plus de 11000 plugins craftbukkit téléchargeables instantanément -Mise à jour de bukkit -Gestion des joueurs (opérateur , bannis , white-list) -Toute les commande bukkit intégrée pour une saisie plus rapide -Console intégrée au logiciel -Mises à jour automatique du logiciel   3.Screenshots   Mise à jour des fichiers :     Accueil :     Créer un serveur :     Ajouter un serveur existant :     Gestion des serveurs :       Ajout de plugin :     Liste des plugins :     Mise a jour de craftbukkit :     Console serveur :     Gestion des joueurs :     Reporter un bug :     4.Téléchargement : (& scan)   iDev setup : scan (0/22) iDev : scan scan (1/54    )   (il n'y a pas de virus dans iDev , je ne sais pas pourquoi il est identifié en tant que virus par certains anti-virus , si vous avez avast lancer le dans la sandbox vous verrez qu'il n'y a pas de virus)   iDev setup : Téléchargement     Installation :   -Ouvrez iDev setup -Cliquez sur "Continuer" -Attendez le message de fin -Cliquez  "ok"   Voila maintenant iDev.exe se trouve sur votre bureau vous avez plus qu'à le lancer.   5.Fin   Voilà merci d'avoir lu , si vous avez une remarque , suggestion ou bug n'hésiter pas a m'en faire part dans les commentaires. A+                                                         MasterFX
  12. Créer son launcher facilement via ROCKETBUILDER   Ce tutoriel est mise à disposition sous l'approbation de JeremGamer.     /!\ Ce tutoriel ne requiert aucune connaissance en Java ni en aucun autre langage /!\     INTRODUCTION :   Bonjour à tous, suite à la création depuis un moment de RocketBuilder par JeremGamer et après une présentation de ce logiciel de création de launcher totalement personnalisé sur ma chaine ci dessous. J'ai proposé à JeremGamer de faire deux tutoriel (Un pour launcher avec bordure et un pour launcher sans bordure) en plusieurs petites vidéos.   Présentation de RocketBuilder :     SOMMAIRE   - Launcher avec Bordure -   - I/ Paramètres Généraux et Actions -II/ Labels, Autres et Actions -III/ Panneaux (A venir)   - Launcher sans Bordure -   I/ II/ III/           Launcher avec Bordure:   I/ Paramètres Généraux et Action :   Dans cette 1ère partie du tutoriel nous allons voir ensemble comment bien configurer tous les paramètres importants du launcher, donc le nom, les icônes, la version de minecraft et bien d'autres choses puis nous commencerons à créer des actions.       Voici le lien de la vidéo: ICI       II/ Labels, Autres et Actions :   Dans cette seconde partit du tuto on complexifie un peu la chose et on passe à la création des boutons pour y lier les actions crées précédemment, on y verra aussi les Labels et les Autres Options. Voici le lien de la vidéo: ICI       -III/ Panneaux (A venir) :           Voilà, c'est la fin de ce tutoriel, merci de l'avoir lu l'ensemble ! N'hésitez pas à me contacté en réponse pour des questions je me ferrais un plaisir de vous répondre.   PS: Ce tuto serra mis à jour régulièrement.
  13. Bonjour à tous !   Une petite trouvaille que j'ai découvert grâce à Grafikart s'intitulant ngrok. Cet utilitaire permet de partager un port en local vers l'extérieur avec le moyen du proxy de ngrok sans ouvrir un port vers l'extérieur.   Installation de ngrok Le tutoriel est destiné aux utilisateurs Windows mais assez proche pour ceux qui sont sous Linux ou Mac OS X. Téléchargez le fichier correspondant à votre système d'exploitation : https://ngrok.com/download. Dézippez le fichier, exécutez ngrok.exe et ne quittez pas la fenêtre s'intitulant "invite de commande" Inscrivez-vous sur le site de ngrok : https://dashboard.ngrok.com/user/signup. Copiez votre Tunnel Authtoken. Revenez à l'invite de commande et exécutez ensuite la commande suivante dans votre invite de commande : ngrok authtoken votretoken Remplacez votretoken par votre Tunnel Authtoken. Utilisation de ngrok Démarrez votre serveur Minecraft. Revenez à l'invite de commande et exécutez la commande suivante : ngrok tcp 25565 Copiez l'IP donnée par la ligne Forwarding en ne copiant pas tcp:// : Laissez l'invite de commande allumée et refilez l'IP à vos amis ! Une fois que vous souhaitez arrêter votre serveur appuyez sur les touches ctrl et c en même temps.
  14. [NMS] Répertoire des packets

    Répertoire des packets Nms   Introduction: Dans Minecraft, il y a Nms, dans Nms il y a des packets, avec on peut faire beaucoup de choses, mais il en existe dont on ne connaît pas directement l'utilité, vous trouverez ici, un petit répertoire sur les packets qui sera de plus en plus complet au fil du temps. Pourquoi refaire ceci alors qu'il y a wiki.vg? Tout simplement car sur wiki.vg il n'y a pas le même nom des packets.. Et là on détaille un peu plus leurs version Nms et non pas celle théorique.   Explications: Chaque packet aura un nom, je donnerai aussi le nom qu'il y a sur Glowstone du packet. Surement que par la suite je donnerai les variables disponibles et leurs types...   Sommaire: HANDSHAKESTATUSLOGINPLAYPackets:   Protocol 'Handshake':   PacketHandshakingInSetProtocol (HandshakeMessage): Premier packet envoyer après l'initialisation de la connexion entre le serveur et le joueur, celui-ci va donné l'id du protocol avec le prochain type de protocol, le port utilisé et le nom de l'host ou l'IP. Par exemple: Si c'est le premier (en 1.8) ça donnera ça: 47 ; STATUS ; 27895 ; localhost Protocol 'Status': Ce protocol est constitué de 4 packets, pas plus.   PacketStatusInStart (StatusRequestMessage): C'est un packet vide qui ne sert qu'a demandé l'envoit du PacketStatusOutServerInfo. Pas de variables   PacketStatusOutServerInfo (StatusResponseMessage): C'est le packet envoyé après une requète envoyé par le client, il encodera alors les informations nécessaires sous le format Json. PacketStatusInPing (StatusPingMessage): C'est le packet envoyé après que le client ait reçu les informations sur le serveur, dedans il y a une variable de type long qui ne change pas. Après avoir reçu ce packet, le serveur le renvoit au client sans changé la variable.   PacketStatusOutPong (StatusPingMessage): Voir PacketStatusInPing. C'est la réponse avec la variable du PacketStatusInPing.   Protocol 'Login': Ce protocol est constitué de 6 packets, pas plus. Ce protocol est cependant assez compliqué, wiki.vg à tout une page: cliquez ici. PacketLoginInStart (LoginStartMessage): C'est le packet envoyé par le client qui dit qu'il veut se connecter, il envoit donc sont UUID et son pseudo qui sont traduit par le serveur sous forme de GameProfile. PacketLoginInEncryptionBegin (???): C'est un packet dont je ne connais trop peu de choses, désolée :/ Variables: a de type byte[] et b de type byte[] PacketLoginOutDisconnect (KickMessage): C'est le packet envoyé si l'authentification échoue, il est composé d'une seule variable de type IChatBaseComponent. PacketLoginOutEncryptionBegin (???): Aucun informations disponibles :/ PacketLoginOutSetCompression (SetCompressionMessage): Aucun informations disponibles :/ PacketLoginOutSuccess (LoginSuccessMessage): C'est le packet envoyé si l'authentification est réussi. Il permet au joueur de connaître son UUID et son Pseudo sur le serveur. Protocol 'Play': Ce protocol est le plus utilisé et surement le plus connu pour vous puisqu'il contient tout les packets qui sont envoyés en jeux. ATTENTION: La liste n'est pas encore complète et changera de nouveau pour la 1.9! PacketPlayInChat (IncomingChatMessage): Packet envoyé lorsque le client envoit un message, il n'est composé que d'une chaîne de caractère ayant une taille maximale de 100 caractère! Il traite en Async les messages simple mais il exécutera sur le Thread principal le traitement seulement si c'est une commande. PacketPlayInClientCommand (ClientStatusMessage): Packet envoyé lorsque le client veut respawn, voir ses achievements et ses statistiques. Sous Nms c'est un enum, mais qui transite en tant qu'un Integer. PacketPlayOutChat (ChatMessage): Packet envoyé lorsque le serveur envoit un message, il est sous la forme d'un IChatBaseComponent sérializer en Json lors de l'envoit. PacketPlayOutTitle (TitleMessage): C'est le packet le plus connu, du moins je pense, car il vous permet d'envoyer les Title! Il se compose en 1 action sous forme d'enum, trois Integer puis d'un IChatBaseComponent. Désolée, mais par manque de temps cette liste n'est pas complété, elle se complètera avec le temps, ne vous inquiétez pas!
  15. Rendre un plugin utilisant des NMS compatible.   Vous voulez créer un plugin destiné au public mais voilà. Vous avez eu recours au NMS. (Exemple: Vous envoyez un message de type action bar). Le plugin sera alors compatible uniquement avec les serveurs ayant la même version de net minecraft server. Comment faire pour qu'il soit compatible 1.8.X alors? Voilà ce qui va être expliqué dans ce tutoriel.   Prérequis. Les différents spigot.jar qui vont vous permettre de ne pas avoir d'erreur dans votre code. (Dans mon tutoriel je vais le rendre compatible 1.8.X. Donc on va avoir besoin de spigot 1.8, spigot 1.8.3 et spigot 1.8.8) Connaissance java et savoir créer un plugin. On commence quand?   Imaginons qu'on envoie un message de type action bar au joueur. On va s'y prendre comme ça. public void sendActionBar(Player p) { PacketPlayOutChat packet = new PacketPlayOutChat(new ChatComponentText("Le message"), (byte) 2); ((CraftPlayer) p).getHandle().playerConnection.sendPacket(packet); } Vous avez fait le plugin pour la version 1.8.8. Quelqu'un qui installe le plugin sur un serveur 1.8.3 ou antérieur aura une belle erreur dans la console. Le pauvre. Donc on va régler ça. Pour commencer on va créer une nouvelle interface qui contiendra ceci. import org.bukkit.entity.Player; public interface Tuto { void sendActionBar(Player p, String message); } Rien de compliquer. On a juste déclaré notre méthode. Dans votre plugin vous allez créer un nouveau package que vous appelez comme vous voulez. (Moi je l'ai appelé NMS) Et dans ce package on va créer nos class qui rendront notre plugin compatible. Moi j'en ai créé 3 qui se nomme comme suit: "NMS_v1_8_R1", "NMS_v1_8_R2" et "NMS_v1_8_R3" Chaque class implémente notre interface (Pour moi "Tuto") Pour chaque class vous devriez avoir ceci import org.bukkit.entity.Player; public class NMS_v1_8_R(1, 2, 3) implements Tuto { @Override public void sendActionBar(Player p, String message) { } } Dans la méthode on va envoyer le message au joueur mais pour chaque class vous importez les différents net.minecraft.server.v1_8_R(1, 2, 3). Dans NMS_v1_8_R1 on aura donc ceci import net.minecraft.server.v1_8_R1.ChatComponentText; import net.minecraft.server.v1_8_R1.PacketPlayOutChat; import org.bukkit.craftbukkit.v1_8_R1.entity.CraftPlayer; import org.bukkit.entity.Player; public class NMS_v1_8_R1 implements Tuto { @Override public void sendActionBar(Player p, String message) { PacketPlayOutChat packet = new PacketPlayOutChat(new ChatComponentText(message), (byte) 2); ((CraftPlayer) p).getHandle().playerConnection.sendPacket(packet); } } Maintenant on va passer au côté détection (Savoir si le serveur utilise R1, R2 ou R3) Dans la class principale on va créer une nouvelle méthode public Tuto nms; /**A la place de "Tuto" vous mettez votre interface*/ private Boolean setUpNms() { String version; try { version = Bukkit.getServer().getClass().getPackage().getName().replace(".", ",").split(",")[3]; } catch (ArrayIndexOutOfBoundsException err) { return false; } getLogger().info("Version du serveur " + version); if (version.equals("v1_8_R1")) { nms = new NMS_v1_8_R1(); } else if (version.equals("v1_8_R2")) { nms = new NMS_v1_8_R2(); } else if (version.equals("v1_8_R3")) { nms = new NMS_v1_8_R3(); } return nms != null; } Et dans votre onEnable() vous mettez ceci if (setUpNms()) { getLogger().info("NMS réglé !"); } else { getLogger().severe("Votre serveur n'est pas compatible avec ce plugin !"); Bukkit.getPluginManager().disablePlugin(this); return; } Maintenant quand on veut envoyer l'action bar au joueur on aura juste à faire ceci nms.sendActionBar(p, message); Voilà ! On y est arrivé. J'espère que ce tutoriel vous aura plus et surtout qu’il vous aura été utile.
  16. Bonjour à tous !  Dans ce topic je vais donc vous présenter ma chaîne Youtube et je mettrai également mes dernières vidéos postées !​                                                                                               ​ Sur ma chaîne, vous trouverez essentiellement des vidéos de "présentation plugin", où je vous fais découvrir des plugins et en vous expliquant comment ils fonctionnent ; idéale pour les personnes qui ont un serveur et sont à la recherche de plugin mini-jeux. Une seconde chaîne arrivera bientôt où bous trouverez des vidéos détentes sur des serveurs mini-jeux ou encore des maps aventures seul ou avec mes amis. Ma chaîne compte actuellement plus d'une cinquantaine de vidéos.   /!\ Si vous êtes développeur, vous pouvez aussi me proposer vos plugins pour que je puisse faire des vidéos dessus, et si le plugin est vraiment très intéressant, je peux en plus en faire un article sur minecraft.fr . IRL : Je m'appelle Guillaume, j'ai 17 ans, grand joueur de minecraft depuis plus de 4 ans, j'habite en Moselle et ma passion est bien sûr les jeux-vidéos ^^ Mon autre passion, c'est la rédaction, anciennement rédacteur d'Epicube, et aujourd'hui rédacteur sur le site minecraft.fr depuis près d'un an. Je suis également membre de la team de build HoneyHive (anciennement Evenzia). Lien de la chaîne : Ciryond  
  17. Bonjour aujourd'hui je vais vous présentez comment faire un serveur minecraft sur ubuntu ou debian + utiliser RemoteToolKit. J'imagine que si vous avez un serveur ubuntu ou debian vous connaissez déjà les bases. Sommaire1) Préparer la machine2) Téléchargement des fichiers3) Installation du serveur4) Utilisation de RtKitTool 1) Préparer la machine Tous d'abord il faut mettre à jour les différent package déjà installé via cette commande:sudo apt-get updateNous allons aussi installer nano qui sert à modifier des fichiers de texte: apt-get install nano Puis il vas falloir installer java: sudo apt-get install openjdk-7-jre Ensuite nous allons installer un package qui sert à créer des terminaux virtuels pour lancer le serveur minecraft et qu'il ne se ferme pas en même tant que la connexion SSH. sudo apt-get install screen  Une fois tous les package installé nous allons créer un utilisateur minecraft (certains diront que ça sert à rien d'autres diront que c'est mieux...) useradd minecraft Remplissez toutes les informations demandé et retenez le mot de passe.Maintenant on se connecte sur l'utilisateur. su - minecraft Allez dans le dossier /home/minecraft/ : cd /home/minecraft/Puis on va créer un dossier portant le nom de votre serveur.mkdir nom_de_votre_serveur && cd nom_de_votre_serveur 2) Téléchargement des fichiers À partir de maintenant il vas falloir télécharger les fichier pour lancer le serveur. Donc selon la version désiré l'archive ne sera pas la même donc faite bien attention à quelle commande vous utilisez ! 1.6.4wget http://www.demalife.net:25503/1.6.4.tar && tar -xvf 1.6.4.tar && mv 1.6.4/* ./ && rm -r 1.6.4 && rm 1.6.4.tar1.7.2wget http://www.demalife.net:25503/1.7.2.tar && tar -xvf 1.7.2.tar && mv 1.7.2/* ./ && rm -r 1.7.2 && rm 1.7.2.tar1.7.10wget http://www.demalife.net:25503/1.7.10.tar && tar -xvf 1.7.10.tar && mv 1.7.10/* ./ && rm -r 1.7.10 && rm 1.7.10.tar1.8wget http://www.demalife.net:25503/1.8.tar && tar -xvf 1.8.tar && mv 1.8/* ./ && rm -r 1.8 && rm 1.8.tar1.8.3wget http://www.demalife.net:25503/1.8.3.tar && tar -xvf 1.8.3.tar && mv 1.8.3/* ./ && rm -r 1.8.3 && rm 1.8.3.tar1.8.6wget http://www.demalife.net:25503/1.8.6.tar && tar -xvf 1.8.6.tar && mv 1.8.6/* ./ && rm -r 1.8.6 && rm 1.8.6.tar1.8.7wget http://www.demalife.net:25503/1.8.7.tar && tar -xvf 1.8.7.tar && mv 1.8.7/* ./ && rm -r 1.8.7 && rm 1.8.7.tar1.8.8wget http://www.demalife.net:25503/1.8.8.tar && tar -xvf 1.8.8.tar && mv 1.8.8/* ./ && rm -r 1.8.8 && rm 1.8.8.tar Ensuite tapez la commandenano start.sh Puis remplacer:TRUC-1: le nom du dossier que vous avez créer (qui normalement porte le nom de votre serveur)TRUC-2: nom de votre terminal virtuel (screen)TRUC-3: nombre de megaoctet de RAM que vous souhaité attribuer au serveurUne fois l’édition terminer appuyez sur CTRL+X puis Y puis entré. Puis ensuite exécuté votre start.shsh start.sh Pour accéder à la console du serveur tapez la commande:screen -r Alors à ce moment soit vous n'avez qu'un seul serveur et ça vous emmene directement sur la console sinon vous aurez écrit nomDeVotreScreen.unChiffreDonc à ce moment la tapez la commande:screen -r laValeurDeUnChiffre Pour quittez le screen (la console) appuyer sur les touches CTRL+A+D Si vous avez une version supérieur à la 1.7.10 arrêter le serveur en tapant stop puis tapez les commandes suivantes:chmod -R 777 ./*nano eula.txtPuis remplacer false par true puis appuyez sur CTRL+X puis Y puis entré. Pour les autres il vous suffit de tapez:chmod -R 777 ./*Pour pouvoir modifier les differents fichiers. Voilà votre serveur est fonctionnel.  4) Utilisation de RtKitTool​RemoteToolKit est un wrapper qui permet une connexion telnet à la console. Mais il sert aussi à faire redémarrer le serveur automatiquement lors d'un crash ou bien à redémarrer le serveur lors d'un /stop. Pour l'installer rien de bien compliquer il suffit de tapez une commande (votre serveur doit être éteint).wget http://www.demalife.net:25503/RTK.tar && tar -xvf RTK.tar && mv 1/* ./ && rm -r 1 && rm RTK.tar && mv MinecraftRKitPlugin.jar plugin/MinecraftRKitPlugin.jar Ensuite essayer de regarder un peu tous les fichiers pour les modifier des commentaires sont écris en dessous de chaque ligne pour vous aidez à remplir les fichiers pour les éditer voici les commandes:nano rtoolkit.shnano toolkit/remote.propertiesnano toolkit/wrapper.propertiesnano toolkit/messages.txt Puis une fois ceci éffectué vous n'avez plus qu'à lancer le serveur.sh rtoolkit.shPuisscreen -rOuscreen -r laValeurDeUnChiffre Je vous joins un tableau avec les commandes RemoteToolKit.Les commandes de RemoteToolKit qui sont exécuté dans la commande commence par un . et celle du jeu par un / (comme d'habitude). Commande console:Commande In-Game: Et voilà ce tuto est déjà terminé si tu as une question hésite pas à la poser. Cordialement daloi​ 
  18.                                                                                                                ============================================================================================================================================================   I ] Introduction :   Bonjour, bonsoir, aujourd'hui j'ai voulus vous partager ma première "expérience" côté serveur dans l'élaboration d'un plugin de Monture (centré sur les Chevaux). Je tiens à préciser que cet GiH qui m'a donné l'idée suite à un message dans la section Développement. (http://www.bukkit.fr/topic/19965-ridermount/)   Petit Rappel avant de se lancer, je suis loin d'être un pro, surtout côté Plugin, donc si il y à des "codes" inutiles ou pas optimisé, veuillez me le dire je ferrais une mise à jour de ce dossier pour intégrer vos modifications.     II] Mise en Place d'une base de plugin   Avant de faire ce plugin (et n'importe qu'elle autre) j'utilise personnellement la même base que ce soit Package et class "main", les "techniques" que je vais présenter ne sont en aucun cas obligatoires, votre plugin peux très bien marcher en une seul class, ou avec d'autre méthode, je donne juste MA méthode      > Les Packages     Et voilà, attendez que je regarde.... Oui toute à l'air terminé, si vous avez bien suivis le tuto, fouiller un peu par vous même vous avez donc réussis un système de monture ! Et si vous avez suivis le même exemple que moi, vous allez pouvoir chevaucher, ça !                                                                                                           Ceci est mon quatrième tutoriel soyez exigeant et n’hésitez pas à me donner des retours pour pouvoir m'améliorer et aussi des idées de tutoriel, pardonner si certains codes sont mal organisé ou alors mal expliqué je n'ai pas l'habitude, mais j'ai tellement appris grâce à vous que je me doit de vous rendre l'appareil    Bonne journée à vous et bon courage pour l'élaboration de ce plugin !   PS : Voici avec quelques codes côtés Client, ce que vous pouvez faire :    
  19. Bonjour, avant tout je voudrais préciser que ce sont des tutos en vidéo et pas par écrit !   Suivez-moi sur [email protected]     SOMMAIRE   1# Les bases 2# Interactions avec les blocks 3# Les commandes 4# Les permissions 5# Le chat 6# Cooldowns (et beaucoup plus ...)     1# LES BASES       2# Interactions avec les blocks (Á venir)    
  20. Avoir pseudo fixe sur MCP

    Bonjour Bukkit, Aujourd'hui je vous partage une façon d'avoir le pseudo fixe sur MCP car beaucoup de personnes me le demandent et de plus ce tutoriel n'existe pas sur bukkit.   Vous allez voir que cette méthode est très simple et rapide.     Donc vous allez suivre maintenant les images et reproduire les mêmes actions sur votre eclipse       [ Vous devez cliquer sur "Run Configurations" ]               Ensuite vous allez avoir une fenetre comme cele qui sera en bas et vous devez ecrire " --username Astro " (Astro est mon pseudo donc vous devez metre le votre)       Et voilá vous lancez maintenant votre MCP et votre pseudo restera fixe!     C'est tout pour ce petit tutoriel trés facile, n'hesitez pas á me follow sur twitter https://twitter.com/AstroDevFR   Contactez moi si vous aviez besoin d'aide
  21. Présentation   PvPTraining sert à faire des serveurs orienter pvp soupe ou pvp potion.   Configurations Item: Mettre le block que quand un joueur marche dessus sa lui donne le kit DeathMessage: true ou false pour désactiver le messages de morts Soupe: true pour faire du pvp soupe,false pour faire du pvp potion. OnDeathDropItem: true pour que les joueurs drops leurs stuff DropItem: true si tu bveux qu'il puisse drop des items   Fonctionnalités à venir Kit Modifiable depuis la configSelon Vos idées    Téléchargements   http://www.bukkit.fr/index.php/files/file/159-pvptraining/   Sources A venir   Vidéo https://www.youtube.com/watch?v=2EILZbnrkDE&feature=youtu.be     Config.yml Je le met ici car tous mes commentaires ne s'affichent pas dans le config.yml ############################################################# +------------------------------------------------------+ ## | PVPTRAIN Config | ## +------------------------------------------------------+ ##############################################################Voir la liste en bas pour les blocks à mettre en MAJ ##----------------------------------------------------------#item: SPONGE#############################################################Mettre sur true si tu veux activer les message de morts ##----------------------------------------------------------#DeathMessage: false#############################################################Mettre sur true si tu veux que les objets drops ##----------------------------------------------------------#OnDeathDropItem: false#############################################################Mettre sur true si tu veux activer les soupe et sur false#Si tu veux mettre les soupes.#----------------------------------------------------------#Soupe: true#----------------------------------------------------------##############################################################Mettre sur true si tu veux que quand le joueur drop un ##Un Item il soit suprimer directement#----------------------------------------------------------#DropItem: false#----------------------------------------------------------## Voici La Liste# STONE# GRASS# DIRT# COBBLESTONE# WOOD# BEDROCK# SAND# GRAVEL# GOLD_ORE# IRON_ORE# COAL_ORE# LOG# LEAVES# SPONGE# GLASS# LAPIS_ORE# LAPIS_BLOCK# DISPENSER# SANDSTONE# NOTE_BLOCK# BED_BLOCK# PISTON_STICKY_BASE# PISTON_BASE# PISTON_EXTENSION# WOOL# PISTON_MOVING_PIECE# GOLD_BLOCK# IRON_BLOCK# DOUBLE_STEP# STEP# BRICK# TNT# BOOKSHELF# MOSSY_COBBLESTONE# OBSIDIAN# MOB_SPAWNER# WOOD_STAIRS# CHEST# DIAMOND_ORE# DIAMOND_BLOCK# WORKBENCH# SOIL# FURNACE# BURNING_FURNACE# SIGN_POST# WOODEN_DOOR# COBBLESTONE_STAIRS# WALL_SIGN# STONE_PLATE# IRON_DOOR_BLOCK# WOOD_PLATE# REDSTONE_ORE# GLOWING_REDSTONE_ORE# ICE# SNOW_BLOCK# CACTUS# CLAY# JUKEBOX# FENCE# PUMPKIN# NETHERRACK# SOUL_SAND# GLOWSTONE# JACK_O_LANTERN# CAKE_BLOCK# LOCKED_CHEST# STAINED_GLASS# TRAP_DOOR# MONSTER_EGGS# SMOOTH_BRICK# HUGE_MUSHROOM_1# HUGE_MUSHROOM_2# IRON_FENCE# THIN_GLASS# MELON_BLOCK# FENCE_GATE# BRICK_STAIRS# SMOOTH_STAIRS# MYCEL# NETHER_BRICK# NETHER_FENCE# NETHER_BRICK_STAIRS# ENCHANTMENT_TABLE# BREWING_STAND# CAULDRON# ENDER_PORTAL_FRAME# ENDER_STONE# DRAGON_EGG# REDSTONE_LAMP_OFF# REDSTONE_LAMP_ON# WOOD_DOUBLE_STEP# WOOD_STEP# SANDSTONE_STAIRS# EMERALD_ORE# ENDER_CHEST# EMERALD_BLOCK# SPRUCE_WOOD_STAIRS# BIRCH_WOOD_STAIRS# JUNGLE_WOOD_STAIRS# COMMAND# BEACON# COBBLE_WALL# ANVIL# TRAPPED_CHEST# GOLD_PLATE# IRON_PLATE# DAYLIGHT_DETECTOR# REDSTONE_BLOCK# QUARTZ_ORE# HOPPER# QUARTZ_BLOCK# QUARTZ_STAIRS# DROPPER# STAINED_CLAY# HAY_BLOCK# HARD_CLAY# COAL_BLOCK# STAINED_GLASS_PANE# LEAVES_2# LOG_2# ACACIA_STAIRS# DARK_OAK_STAIRS# PACKED_ICESi vous avez trouvez des fautes d'orthographes n'hésitez pas à me les dires! Si vous n'aimez pas ce plugin n'hésiter pas à me dire pourquoi!! Merci Baptiste
  22. Bonsoir, sur mon serveur on a plein de plugin, j'ai installer essential et ça a déréglé plein de commande comme le tp j'ai regarder sur les forums pour voir comment effectuer l'ancienne commande : tp @e[type=Zombie,r=3] 0 0 0, sans succès. Cette commande marche sans essential mais bug avec essential j'ai essayé tppos ça n'a pas marché. Je vous prie de m'aider j'en ai besoin pour un MiniJeux. Je demande donc votre aide, la plus rapide possible s'il vous plait, Merci.
  23. Bonjour, voici un premier tutoriel destiné à des gens ayant déjà développés quelques plugins Minecraft et souhaitant en savoir plus sur les outils à leur disposition pour les débogguer plus rapidement  J'ai fait ce tutoriel sous IntelliJ IDEA (une alternative à Eclipse ou Netbeans bien sympathique que je recommande). Dans ce tutoriel j'évoque notamment le Hot Swaping (injecter du code dans une VM en cours d'éxécution, ce qui permet modifier son code et de le tester en LIVE sans avoir à reload le serveur ou quoi que ce soit) et les Breakpoints (Outils permettant de mettre en pause l'éxécution de son code à un endroit précis et de voir / modifier le contenu des variables en LIVE pendant l'éxécution).​ Lien vers le tutoriel sur YouTube
  24. PanelSks

    Bonjour, Bonsoir à tous.   Je viens ici vous présenter un de mes projets qui me tien à cœur il ce nome PanelSks. Pourquoi Sks ? Tout simple car les initiales de ma team est sks.   Présentation:   PanelSks est un panel de gestion de serveur sur des VPS/DEDIER. Ce panel vous pouvez créez vos serveurs, administrez-les, supprimez-les. Ce panel et entièrement développé par moi-même.   Ces fonctions: (Pour le moment il utiliser une connexion SSH)   - Installation d'un serveur TS3 - Installation d'un serveur Mumble - Installation de serveur Minecraft (Vanila, CraftBukkit, Spigot)   A venir :   - Gestion de serveur TS3 - Gestion de serveur Mumble - Gestion de serveur Minecraft (CB, Spigot) - Installation & gestion de serveur Bungeecord - Installation & gestion de serveur de jeux STEAM - Systems de backup   Screens:   Autre Informations:   Le panel est disponible pour avoir l'url. Ou si vous voulez m'aider, c'est possible. Contacter moi 
  25. Hello, c'est Limed, petite vidéo sur le plugin Furniture, un plugin qui en a dans le ventre ! Ce n'est pas un mod mais bien un plugin qui rajoute des meubles et autres, le plugin date de peu de temps et déjà beaucoup d'objets sont disponibles. Des meubles, des tentes, des feux de camps et surement bientôt plus encore dans une autre mise à jour!     Deux seules commandes utiles: /furniture give [pseudo] [objet] /furniture list     Le plugin disponible seulement sur spigot: http://www.spigotmc.org/resources/fur... Il faut se créer un compte pour pouvoir télécharger le plugin.     https://www.youtube.com/watch?v=hu6cO1yXsoI     N'hésitez pas à laisser des avis merci !