Welcome to Bukkit France

Inscrivez-vous maintenant pour profiter d'un accès total à tout le contenu offert par la meilleur communauté Bukkit française ! Une fois inscrit et connecté, vous pourrez contribuez à la communauté en postant vos propres sujets et questions ou en répondant à ceux existants. Vous pourrez aussi customiser votre profil, recevoir des points de réputations, communiquer avec les autres membres via le chat, et plus encore! 

  • Annonces

    • Pskyco

      Bukkit France passe sous Discord !   20/02/2016

      Bukkit France est désormais passé sur Discord, au revoir donc notre vieux Teamspeak ! Téléchargez le client et venez nous rejoindre sur notre salon en suivant les instructions suivantes.
  • billets
    47
  • commentaires
    40
  • vues
    27 357

Chapitre 1: Les types primitifs

SystemGlitch

943 vues

blog-0891722001431870558.pngCe premier chapitre sera très théorique. Nous allons parler du plus basique des aspects de n'importe quel langage: les types primitifs.

 

Tous les programmes sont basés sur plusieurs, voire de nombreuses variables. Une variable est donc un objet qui peut changer de valeur. Par exemple, imaginons un programme de type calculatrice. Il nous faudra 4 variables ou plus afin d'effectuer le calcul: le premier et le deuxième nombre, définis par l'utilisateur, le résultat et pour finir, l'opérateur. (+ , - , * , /) Nous reviendrons sur cette notion plus tard car il en existe plein d'autres et ces derniers ne s'utilisent pas comme on le fait en mathématiques! Mais les variables ne sont pas forcément numériques! Cela peut très bien être une chaîne de caractère ou même des objets complètement différents comme un bouton dans une interface graphique! Mais pour l'instant, restons-en au plus simple. -_-

 

Nous nous concentrerons sur les variables dites de type primitif.

 

-----> Mais qu'est-ce donc !? :huh:

 

Il existe 8 types primitifs. Ce sont des types de variables qui auront chacun des propriétés différentes. Ils sont désignés par des mots-clef. Vous allez donc apprendre vos premiers mots-clef par la même occasion !

  • byte : Valeur numérique entière comprise entre -128 et 127 (inclus).
  • short : Valeur numérique entière comprise entre-32 768 et 32767 (inclus).
  • int : Utilisé le plus fréquemment. Valeur numérique entière comprise entre -2 147 483 648 et 2 147 483 647 (inclus).
  • long : Valeur numérique entière comprise entre -9 223 372 036 854 775 et 9 223 372 036 854 775 807 (inclus). Pour les distinguer, ils se terminent par un 'L'. Exemple: 584818823L
  • float : Valeur numérique décimale comprise entre plus ou moins 10-45 et plus ou moins 1038. Pour les distinguer, ils se terminent par un 'F'. Exemple: 16.7F
  • double : Valeur numérique décimale comprise plus ou moins 10-323 et plus ou moins 10308.
  • char : Caractère unicode. Tiens, un intrus! Il se syntaxe de la manière suivante: 'a' ou 'b' ou 'c' etc... Ou alors en utilisant le caractère sous forme de code Unicode: '\u00e9' pour 'é'.
  • boolean : Vous avez peut-être déjà entendu parler de valeur booléenne? C'est exactement ça! Un boolean est sois égal à true ou à false. Littéralement, vrai ou faux. Et toc! Plus deux mots-clef!

 

Tous les mots-clef que vous rencontrerez dans Eclispe seront en gras et violet comme ci-dessus, à moins que vous ne vous aventuriez à changer les couleurs de votre IDE...

Je préfère tout de suite soulever un poids qui pèse sur vous: aucun besoin de retenir par cœur les valeurs minimales et maximales des types primitifs ci-dessus! Souvenez-vous en juste approximativement car s'ils sont si nombreux, ce n'est pas pour rien !

 

 

L'instant Convention

 

Avant de passer à la suite, j'introduis ces petits paragraphes qui seront présents un peu partout dans les différents chapitres. Il pourraient être renommés en "L'instant Barbant" mais ils sont importants et ne doivent pas être négligés!

Les développeurs, pour pouvoir se comprendre à travers leur code, et que les librairies soient facilement utilisables, ont mis en place de nombreuses conventions de nommage. Vous vous devez de les respecter !

 

Par convention, il est interdit de nommer une variable ou une méthode (vous verrez bientôt de quoi il s'agit) par un mot-clef. Les noms des variables et des méthodes doivent aussi commencer par une minuscule. Si ceux-ci sont composés de plusieurs mots, pas d'espaces! Mettez une majuscule sur la première lettre de chaque mot, hormis le premier. Utilisez des noms simple et descriptifs. Et pour finir, n'utilisez pas de caractères spéciaux, que des lettre de a à z, de A à Z ainsi que des nombres. (Les noms ne doivent cependant pas débuter par un nombre). Quand aux constantes, notion que nous aborderons dans quelques instants, elles doivent être nommées avec des majuscules et des "_" (underscore).

 

 

Revenons à nos variables.

 

-----> Comment choisir? :unsure:

 

Procédons par ordre. Certains sont évidents. Il serait étrange de déclarer une variable de type int alors que sa valeur est censée être un caractère! :wacko: Pour cela, le choix se fait sans réfléchir: un char.

 

Si vous êtes sûr et certain que votre variable n'aura que deux valeurs possibles, optez pour un boolean.

 

Si vous cherchez à représenter une valeur décimale, donc assez précise, deux choix seulement s'offrent à vous: un float ou un double? Vous choisirez en général le double car c'est le plus utilisé. Cette variable pourra donc être plus facilement utilisée. Les float seront utilisés dans certains cas, mais vous les rencontrerez plus rarement.

 

Pour les entier, il y a plus de choix. Les int seront privilégiés pour les valeurs inconnues car ils offrent une intervalle de valeurs plutôt grande sans utiliser trop de mémoire. C'est le type le plus utilisé.

Les short sont un bon compromis entre optimisation et largeur d'intervalle. Ils pèsent moins que les int mais ont une intervalle de valeurs possibles plus modérée.

Pour finir, les byte seront utilisés dans les cas où l'économie de mémoire est de mise. Par exemple lors de l'utilisation de flux pour copier un fichier.

 

Vous développerez grâce à de nombreux "bouts de code" prêts à l'utilisation et gentiment fournis par les créateurs de Java. Ces "bouts de code" font partie de ce que l'on appelle le JDK (Java Development Kit), autrement dit, l'API Java.

Vous serez alors contraints d'utiliser les mêmes types que ceux qu'utilisent ces "bouts de codes". C'est souvent comme ça que seront définis les ceux que vous utiliserez.

 

 

Maintenant, je vais vous parler d'une variante. Les constantes. Ce sont des variables ayant une valeur constante, qui ne peut pas changer. On pourrait dire qu'elle ne peuvent être que "lues". Elles sont désignées par le mot-clef final lors de leur déclaration.

 

 

J'introduis une nouvelle fois un concept de ce cours. A la fin de chaque chapitre, nous vous fournirons du code brut et sans commentaire en lien avec ce que nous avons dis précédemment. Vous serez en mesure de le comprendre si vous avez bien suivi. Il pourraient peut-être vous être utile alors gardez-les précieusement! ;)

 

Celui qui vous sera fourni pour ce chapitre théorique sera donc un aperçu du code en Java et en même temps, il permettra d'introduire le prochain chapitre. Je vous laisse mijoter là-dessus :

final byte MIN_BYTE = -128;
final byte MAX_BYTE = 127;
byte b = 42;
final short MIN_SHORT = -32768;
final short MAX_SHORT = 32767;
short s = 15680;
final int MIN_INT = -2147483648;
final int MAX_INT = 2147483647;
int i = 48198401;
final long MIN_LONG = -9223372036854775808L;
final long MAX_LONG = 9223372036854775807L;
long l = 490000857471L;
final float MIN_FLOAT = Float.MIN_VALUE;
final float MAX_FLOAT = Float.MAX_VALUE;
float f = 14.2F;
final double MIN_DOUBLE = Double.MIN_VALUE;
final double MAX_DOUBLE = Double.MAX_VALUE;
double d = 5.8498118998;
char c = 'c';
boolean vrai = true;
boolean faux = false;

 

Essayez de modifier les valeurs des variables déclarées final. Ajoutez 1 aux variables "max" et retirez 1 aux variables "min". Vous constaterez que Eclipse s'empresse de vous annoncer une erreur. En effet, ce sont bien les limites de chaque type qui sont présentes ici!

Votre première erreur! C'est un grand pas! Car dans le domaine du développement, on apprend beaucoup de ses erreurs et c'est souvent à tâtons que l'on arrive à ses fins!

 

 

Résumé :

  • Des variables sont des objets ayant une valeur associée pouvant changer.
  • Ces variables peuvent être de plein de types différents. Nous avons vu les types primitifs, il y en a huit: byte, short, int, long, float, double, char et boolean.
  • On les choisi en fonction de leur propriétés et des possibilités qu'ils offrent.
  • Les constantes sont des variables ne pouvant changer de valeur.
  • Elles sont déclarées grâce au mot-clef final.

 

 

JeremGamer

 

2cp1ED5.pngtNIpRtq.png


3 personnes aiment ça


1 Commentaire


hey les mec un grand bravo a vous et surtout un grand merci ;) je me met au java .... Doucement (tres doucement) mais surement ;) en tout cas vous en avez du courage pour donner des cours a des gens que vous connaissez meme pas ...

Chapeau bas ! Et encore bravo et merci

1 personne aime ça

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant